Choisir un objectif 35mm en monture Sony, c’est avoir l’embarras du choix ! Dans les 18 derniers mois, Sony en a sorti deux de plus. D’abord le FE 35mm f1.8, et maintenant un nouveau FE 35mm f1.4 GM ! Celui-ci a pour objectif de devenir la nouvelle référence des 35mm en monture E. Est-ce le cas ? C’est ce que nous allons voir dans ce test du Sony FE 35mm f1.4 GM. Nous en profiterons aussi pour comparer le FE 35mm F1.4 GM avec le FE 35mm F1.8 !

 

Les caractéristiques du Sony FE 35mm f1.4 GM 

Cet objectif appartient à la gamme GM, l’ultra haut de gamme de chez Sony. Assez compact pour un objectif à grande ouverture, il ressemble comme deux gouttes d’eau au FE 24 mm f1.4 que j’aime tant. Voici sa fiche technique : 

  • Type de monture : Sony E 
  • Dimensions : 96 x 76 mm (longueur x diamètre) 
  • Poids : 324g 
  • Ouverture maximale : f/1.4
  • Ouverture minimale : f/16
  • Système autofocus : double moteur OSD
  • Construction optique : 14 éléments répartis en 10 groupes 
  • Rapport de reproduction : 0,23x
  • Distance de mise au point minimale : 25 cm
  • Diamètre du filtre : 67mm 
  • Tropicalisation : oui, joints de tropicalisation à l’arrière 
  • Stabilisation : non 
  • Pare-soleil : inclus dans la boîte 

Test des performances optiques 

Comme toujours, toutes les photos qui vont suivre sont en format RAW, sans aucune retouche. Je les ouvre avec Capture One, le logiciel recommandé par défaut par Sony. 

Une focale de 35 mm a l’avantage d’être hyper polyvalente. C’est d’ailleurs celle avec laquelle je préfère travailler. On peut tout faire : portrait (à la taille ou en pied, pas de portraits serrés), paysage, photo de rue… Finalement, elle remplace l’utilisation de deux objectifs, le 24 mm et le 50 mm. Voyons ce que ça donne sur le terrain ! 

Le piqué 

Sur ces exemples, je suis à f/8 au flash dans des conditions de studio. La définition sur un A7R IV de 61 Mpx est juste ahurissante. Tous les mégapixels sont remplis, il n’y a vraiment rien à dire ! Ce FE 35mm f1.4 GM est clairement au même niveau que les fabuleux FE 24 mm f1.4 et FE 135 mm f1.8. 

Pour bien vous rendre compte, voici quelques photos de mires : 

Piqué au centre

Dès 1.4, le piqué est déjà excellent, et il va le rester jusqu’à f16. En revanche, on comprend pourquoi il ne va pas jusqu’à f22 puisqu’il perd déjà beaucoup en définition à f16. 

Piqué sur les côtés

À f1.4, il y a une belle homogénéité sur les côtés. La qualité s’améliore encore à partir de f2.8. Mais vous le voyez, il y a un petit vignettage qui ne passe pas inaperçu. 

De belles images 

Que ce soit au niveau de la richesse des couleurs, du contraste ou du bokeh, cet objectif offre un très beau rendu. Aussi, le rapport de grossissement permet de bien se rapprocher pour avoir un beau flou d’arrière-plan.

L’autofocus 

Je l’ai testé avec le A9, et c’est une pure réussite. Les visages sont bien repérés, la mise au point est faite précisément… Rien à lui reprocher !
Sur ce point, il est identique à son petit frère, le FE 35mm f1.8. Ils ont tous les deux les mêmes performances, alors que les technologies de moteur sont différentes. 

Les défauts optiques 

Cet objectif a très peu de défauts : 

  • Vignettage : présent à f1.4, mais disparait complètement à partir de f2.8. 
  • Flare : il n’y en a pas, même dans des conditions difficiles et sans pare-soleil. 
  • Aberrations chromatiques : il peut y en avoir quelques-unes dans des cas extrêmes, mais le niveau reste minimal. 
  • Distorsion : aucune. 
  • Sunstar : correct, sans être grandiose pour autant. 

Comparatif avec le Sony FE 35mm f1.8 

Quelles différences y a-t-il avec le 35 mm f1.8 ? Pourquoi Sony pense que c’est utile de proposer mieux ? Est-ce que ça vaut le coup de mettre beaucoup plus cher ? En effet, le FE 35mm f1.8 est vendu à 700 €, alors que le FE 35mm f1.4 GM est à 1 700 €.
Pour vous aider à choisir, voici les performances que vous pouvez attendre de chacun. 

Une vraie différence de piqué 

Piqué au centre, FE 35mm f1.4 GM à gauche et FE 35mm f1.8 à droite

Piqué sur les côtés, FE 35mm f1.4 GM à gauche et FE 35mm f1.8 à droite

La différence est assez criante. Le pouvoir de résolution du FE 35mm f1.4 est nettement supérieur, aussi bien au centre à pleine ouverture que sur les côtés. En plus, des aberrations chromatiques apparaissent assez vite sur le FE 35mm f1.8. 

Un bokeh plus doux sur le FE 35mm f1.4 

Sur le FE 35mm f1.4, les billes de bokeh sont bien rondes et il n’y a pas d’onion-ring. 

FE 35mm f1.4 GM à gauche et FE 35mm f1.8 à droite

Ce qu’on attend d’un bokeh, c’est qu’il soit doux et qu’il n’attire pas trop le regard. En étant à f1.8 sur les deux objectifs, c’est le GM qui offre un le bokeh le plus travaillé et le moins agressif. Et ce n’est pas une histoire d’ouverture ou de profondeur de champ. C’est simplement lié à la manière dont la lumière est restituée. 

Pas de focus briefing sur le FE 35mm f1.8 

Sur ce point, c’est le FE 34mm f1.8 qui a l’avantage. Le focus briefing (un petit changement de distance focale au moment de la mise au point) est significatif sur le GM. En vidéo, c’est assez gênant. 

Des variations de couleurs  

La balance des blancs est la même sur les deux objectifs, donc les variations de couleurs sont uniquement dues à l’objectif. Sur le GM, les couleurs sont bien plus riches, alors que les teintes sont un peu jaunâtres sur le FE 35mm f1.8. 

À f8, c’est plus difficile de les distinguer au niveau du piqué. Mais les teintes de peau et les couleurs ne sont pas tout à fait les mêmes. Il y a une vraie différence entre les deux. Rien d’anormal entre un objectif haut de gamme et un objectif moyen de gamme ! 

Mon avis sur le Sony FE 35mm f1.4 GM 

Cet objectif coûte cher, mais il est fabuleux, aussi bien en photo qu’en vidéo. Faites seulement attention au focus briefing qui peut être problématique en vidéo. 

Pour autant, il fait mieux que son petit frère sur plein de points : homogénéité, rendu des couleurs, transition du flou vers le net… Alors si vous avez le budget et que vous recherchez l’objectif qui offre la meilleure qualité, c’est le 35mm f1.4 GM qu’il vous faut ! Pour des capteurs haute résolution comme le A1 ou le A7R IV, il n’y a vraiment pas mieux. 

Malgré tout, le FE 35mm f1.8 reste un objectif d’un excellent rapport qualité/prix. Il offre 90 % des performances du FE 35mm f1.4, et sans focus briefing en vidéo ! 

Alors, lequel vous tente le plus ?