Le choix d’un objectif 35mm pour hybride Sony est compliqué tant les options sont nombreuses : Sony 35mm F1.4 GM, Sigma 35mm F1.4 DG DN ART, Sigma 35mm F1.2 DG DN, Sigma 35mm F2, Sony 35mm F1.8 G… Lequel choisir ? La réponse dans ce comparatif ! 

 

Les spécificités de chaque objectif 

En regardant les spécificités de ces objectifs, on se rend compte qu’il n’y a pas énormément de choses qui les distingue : 

  • Ils ont tous 11 lamelles qui aident à adoucir le bokeh, excepté le 35mm f2 ; 
  • Ils ne sont pas stabilisés ; 
  • Le Sony 35mm GM a des lentilles extrêmes asphériques alors que le Sigma ART n’a que deux lentilles asphériques. 
  • Ils sont tous tropicalisés, sauf le 35mm f2. 

En revanche, le prix varie énormément : 

  • 1 699 € pour le Sony 35mm f1.4 GM 
  • 1 369 € pour le Sigma 35mm f1.2 
  • 619 € pour le Sigma 35mm f2 
  • 1 199 € pour le Sony Zeiss 35mm f1.4 
  • 849 € pour le Sigma 35mm f1.4 ART, le meilleur rapport qualité/prix de cette sélection

Comparatif des performances optiques 

Pour vous aider à comparer tout ça plus facilement, vous pouvez télécharger ce pack d’images. La qualité sera bien meilleure et vous pourrez regarder vous-même ce qui vous intéresse. 

Analyse des photos de mire 

À pleine ouverture 

La première chose qu’on remarque (et qui sera assez constante durant tout ce comparatif), c’est que le Sony GM est celui qui offre les meilleurs résultats. Que ce soit en termes de contraste, de résolution et de piqué, il est supérieur aux autres. Le Sigma ART est celui qui s’en rapproche le plus, le piqué est vraiment d’excellente qualité. 

À pleine ouverture, les deux autres sont vraiment distancés. Je suis assez déçu du Sony Zeiss, il y a beaucoup d’aberrations chromatiques, la résolution n’est pas terrible à pleine ouverture, et les bords sont presque flous. 

Le Sigma 35mm f1.2 est aussi en retrait par rapport aux autres. Finalement, le seul qui arrive à se rapprocher du célèbre Sony GM, c’est le Sigma ART. Mais uniquement au centre de l’image ! Pour l’homogénéité, c’est une autre question. 

Homogénéité du Sony GM dès la pleine ouverture (f/1.4)

À f1.4

Exemple de piqué à f1.4

Encore une fois, le Sony GM est supérieur, avec le Sigma ART qui le suit de très près. Les autres sont beaucoup plus loin derrière. 

À f2 

Le Sony GM est celui qui a le plus de piqué. En fermant, Le Zeiss a bien progressé alors que le Sigma 35mm f2 a un peu plus de mal. 

À f8

À f/8 les différences s’estompent, surtout quand on zoome au centre. 

Finalement, les différences entre ces objectifs 35mm sont surtout visibles à pleine ouverture.

Le bokeh 

Ce qui m’a sauté aux yeux sur cette photo, c’est le bokeh très doux du Sigma 35mm f1.2. Le bokeh du ART et du GM sont assez similaires, mais je vous laisse analyser les photos. 

Les billes de bokeh évoluent de la même façon. Ce qui fait la différence, c’est surtout la présence des aberrations chromatiques. Les billes du Sigma ART sont entourées d’aberrations chromatiques, alors qu’il n’y en a pas autant sur le Sony GM. 

Les défauts optiques 

Distorsion 

Assez peu de différence entre ces objectifs. Celui qui en a le moins, c’est le Sony 35 mm 1.4. En plus, c’est ce qu’il y a de plus facile à corriger. 

Aberrations chromatiques 

Il y en a un peu moins sur le Sony GM, mais ce n’est pas ce qui va faire une grosse différence. 

Flare 

Les billes de flare se déplacent sur le Sigma, alors qu’il n’y en a pas forcément sur le Sony. 

Focus-breathing 

Le Sony GM est celui qui est le plus sensible à ce phénomène. Le Sigma ART s’en sort très bien, et le Zeiss a beaucoup plus de mal à récupérer le visage. 

Celui qui n’en a pas, c’est le Sigma 35mm f1.2. À voir si le focus-breathing est un problème ou non pour vous ! 

Le sunstar

Sur le Sony GM, les rayons du sunstar sont mieux définis, plus longs et plus fins (sans franges de couleurs variées).

L’autofocus 

Comme le Sony est compatible avec du 30 i/s, il y a quelques petites différences : on obtient presque 100 % de photos nettes, alors qu’on est plutôt à 90 % sur le Sigma (20 i/s). Pour moi, c’est largement suffisant. Mais si vous cherchez le nec plus ultra, sachez que c’est encore le Sony GM qui garde l’avantage. Le seul qui a plus de mal et qui pompe un peu, c’est le 35mm f1.2. 

J’ai aussi testé l’AF sur une course, avec un sujet beaucoup plus rapide. Dans ce cas-là, tous les objectifs sont à peu près équivalents. Le Zeiss et le Sigma ont plus de mal et devinez quels sont ceux qui arrivent à faire le focus rapidement ? Le Sony GM et le Sigma 35mm f1.4 ART encore une fois ! 

Bilan du comparatif 35 mm Sony vs Sigma vs Zeiss 

La hiérarchie entre ces objectifs 35 mm pour monture Sony est assez simple à établir : 

  1. Le Sony 35mm f1.4 GM, le meilleur de ce comparatif. C’est le moins lourd, le plus compact et le plus performant, que demander de plus ? Peut-être un prix un peu moins élevé (1 700 €, c’est quand même un sacré budget).
  2. Le Sigma 35mm f1.4 ART qui offre 90 % des prestations du Sony GM, mais qui coûte deux fois moins cher (849 €). 
  3. Le Sigma 35mm f2, un peu en retrait par rapport aux autres. 
  4. Le Sony Zeiss 35mm f1.4 qui n’est pas à la hauteur dans la plupart des situations. 

Alors, quel 35 mm vous tente le plus pour votre hybride Sony ?