Après de nombreux shootings, je vous dévoile enfin le test du dernier-né de chez Sony : le FE 12-24mm f2.8 GM. La marque a frappé fort en proposant l’un des premiers objectifs ultra grand-angles avec une ouverture de f2.8. Idéal pour les endroits sombres et l’astrophotographie, cet objectif a tout pour plaire. Mais tient-il vraiment ses promesses ? Sa qualité optique est-elle suffisante ? L’autofocus est-il assez réactif ? Peut-on faire de la voie lactée ou du circumpolaire ? Voyons tout ça ensemble ! 

Test du FE 12-24 mm F2.8 GM en vidéo

À quoi sert une focale 12-24 mm ? 

Une focale 12-24mm, c’est de l’ultra grand-angle qui va vous permettre d’exprimer pleinement votre créativité et de voir le monde différemment. Vous allez pouvoir faire des photos plus originales, jouer avec les perspectives et l’avant-plan, ce que vous ne pouvez pas faire avec un objectif standard. Mais attention, cette focale distord complètement la réalité, donc ce n’est pas toujours évident de s’en servir ! En bref, c’est une focale assez technique, mais qui est diablement efficace pour faire des photos qui sortent de l’ordinaire. Pour vous faire une idée des cadrages que vous pouvez obtenir avec un 12-24mm, voici les deux mêmes photos prises à 12mm et 24mm. 

À 24mm

À 12mm

De plus, sachez que cette focale est un complément idéal au FE 24-105 ou au FE 24-70. Avec ces deux objectifs, j’aime bien rajouter un ultra grand-angle. Jusqu’à présent, j’utilisais principalement le 16-35mm que je trouvais beaucoup plus qualitatif que le XF 12-24mm f4. Mais désormais, ce Sony FE 12-24mm f2.8 GM va venir remplacer mon 16-35. Et je peux vous dire que le résultat est à la hauteur de mes attentes ! C’est tout simplement magistral, je n’ai jamais vu un ultra grand-angle de cette qualité. 

Caractéristiques techniques du Sony FE 12-24mm f2.8 GM

Avec ses 850 grammes, ce Sony n’est pas si lourd que ça ! Par rapport au FE 12-24mm f4, la différence d’encombrement reste très raisonnable, surtout pour le piqué supplémentaire qu’il apporte. 

Comme d’habitude, il comporte une lentille bombée à l’avant, avec un pare-soleil intégré. Avec une lentille bombée, c’est beaucoup plus compliqué pour mettre des filtres. En général, il faut rajouter un porte-filtre, mais ce n’est pas le plus avantageux : ils sont souvent assez coûteux et encombrants. Mais heureusement, Sony a eu la bonne idée d’intégrer un porte-filtre. Dans la boîte, vous trouverez un patron de découpe qui va vous permettre de prendre des filtres ND en gélatine, puis de le découper selon le patron. Il vous suffira ensuite de l’insérer. La qualité n’est évidemment pas aussi performante qu’avec un filtre en verre, mais le résultat est amplement suffisant ! 

Cet objectif Sony dispose également de deux bagues : l’une pour changer la mise au point et l’autre pour modifier la plage focale. Vous avez aussi les deux boutons habituels (le débrayage de l’autofocus et la fonction personnalisée). 

Test du Sony FE 12-24mm f2.8 GM : les performances sont-elles au rendez-vous ? 

Une qualité optique irréprochable 

Ce Sony ne m’a jamais lâché, quelles que soient les conditions dans lesquelles je l’ai testé. Et pourtant, je l’ai mis à l’épreuve dans des situations particulièrement éprouvantes ! L’idéal pour tester cet ultra grand-angle, c’était ma séance photo dans une grotte. Comme il faisait assez sombre, la plupart de mes photos étaient prises à ISO 2000 sans trépied.
Voici quelques exemples du piqué que vous pouvez obtenir avec ce Sony FE 12-24mm f2.8. 

Rien qu’en levant le bras, vous avez l’impression que la photo est prise par un drone. Et même si vous zoomez, le piqué reste impeccable. 

Pour le confronter au soleil de face, j’ai tenté un lever de soleil. Sur cette photo, j’ai utilisé un filtre ND pour jouer avec le mouvement de l’eau. C’est ce qui m’a permis d’obtenir le résultat que je voulais avec tous les filets d’eau. 

Test du Sony FE 12-24 mm f2.8 GM

Quelles que soient la focale ou l’ouverture, le piqué est toujours exceptionnel au centre. Sur les extrêmes, ce n’est qu’à 12mm 2.8 que le piqué reste légèrement en retrait. Mais rassurez-vous, c’est ce que j’ai testé de meilleur jusqu’à présent. À f4, vous avez une homogénéité excellente. À f5.6, c’est quasiment parfait ! 

Un système autofocus réactif et silencieux 

Ce Sony FE 12-24mm f2.8 GM comprend deux moteurs linéaires XD. Il n’y a vraiment rien à redire, tout fonctionne très bien. L’AF suit bien son sujet, il est rapide et silencieux. Vous risquez d’avoir du mal à le mettre en difficulté ! 

Des défauts optiques très bien maîtrisés 

Le vignettage est assez prononcé dès f2.8 et reste présent à toutes les focales. Bien heureusement, il se corrige très facilement en post-production, sans entraîner une perte de qualité. Jusqu’à présent, je n’avais jamais vu un constructeur qui maîtrisait aussi bien le vignettage sur un objectif ultra grand-angle comme celui-ci. C’est difficile de faire mieux, on a vraiment atteint la limite optique proposée par les constructeurs. 

Le flare reste très minime sur cet objectif. Vous pouvez également réaliser des sunstar à partir de f11 et f16. 

Quant aux aberrations chromatiques, j’ai eu du mal à en trouver. Ce n’est qu’en étant dans la grotte que j’ai pu en voir quelques-unes. Encore une fois, elles se corrigent facilement en post-traitement. 

Enfin, la distorsion est elle aussi très bien contrôlée. Les lignes restent droites, même si on devine une légère courbure sur les côtés. Face à ses concurrents, il se débrouille plutôt bien. C’est d’ailleurs le seul qui n’a pas besoin d’une correction. J’étais bluffé ! 

Un objectif parfait pour de l’astrophotographie 

Je l’ai testé sur plusieurs voies lactées et je n’ai jamais été déçu. Ce Sony FE 12-24mm f2.8 fait très peu de coma et d’astigmatisme. Il n’y a pas non plus d’aberrations chromatiques donc vos étoiles ne deviendront pas bleues (sauf à f16, mais cela reste très correct). 

C’est probablement l’une des meilleures optiques que j’ai pu essayer. Elle est largement supérieure au FE 16-35mm f2.8. Et pourtant, il y a rarement des optiques parfaites en astrophotographie, mais celle-ci se place comme l’une des meilleures de toute la monture Sony. 

Ce que vous devez retenir sur ce test du Sony FE 12-24mm f2.8 GM

C’est tout simplement un sans faute de la part de Sony ! Le seul bémol, c’est peut-être son prix de 3 300 €. Mais c’est un objectif dédié avant tout aux professionnels ayant des besoins particuliers. Souvenez-vous aussi qu’il est difficile à utiliser en raison de sa plage focale et des différentes compositions possibles. Pour ma part, je vais avoir du mal à m’en séparer et je risque de l’emmener partout avec moi.

Alors, il vous tente ce nouveau Sony 12-24mm GM ? N’hésitez pas à me laisser votre avis en commentaire. Vous pouvez également rejoindre le groupe Facebook Sony Entraide ou vous inscrire ici pour être informé des Masterclass Sony.