Le Tamron 28-75mm f/2,8 Di III VXD G2 vient corriger les défauts de la première version et surtout répondre au Sigma 28-70mm F2.8 DG DN. Tamron avait frappé un grand coup avec son 28-75mm f2.8. Ils ont prouvé qu’on pouvait offrir une certaine compacité en échange de 4 mm seulement, et c’est devenu l’objectif le plus vendu en 2019. Sigma en a profité pour rentrer dans ce créneau en sortant sa propre version, le 28-70mm f2.8 : encore plus compact, plus léger et moins cher ! Un autre gros succès. Mais Tamron n’a pas dit son dernier mot et redébarque avec une version G2 pour reprendre l’avantage sur Sigma. C’est l’heure du grand match ! Est-ce qu’il faut préférer l’un plutôt que l’autre ? Voyons tout ça dans ce comparatif Tamron 28-75mm f2.8 G2 vs Sigma 28-70mm f2.8. 

Les caractéristiques du Tamron 28-75mm f2.8 Di III VXD G2 

  • Type de monture : Sony FE
  • Dimensions : 75,8 x 117,6 mm (diamètre x hauteur) 
  • Poids : 554 g 
  • Ouverture maximale : f/2.8
  • Ouverture minimale : f/22
  • Diaphragme : 9 lamelles
  • Construction optique : 17 éléments répartis en 15 groupes (2 lentilles LD et 2 lentilles asphériques GM) 
  • Rapport de reproduction : 1:2,7 (28mm), 1:4,1 (75mm) 
  • Distance de mise au point minimale : 0,18 – 0,38 cm 
  • Diamètre du filtre : 67 mm 
  • Tropicalisation : oui 
  • Stabilisation : non 
  • Pare-soleil : inclus dans la boîte
  • Prix : 999 € 

Des fiches techniques différentes 

Pour vous éviter de lire la fiche de spécifications en détail, voici les principales différences : 

  • Un nouveau moteur autofocus dernière génération.
  • Une construction optique plus riche (17 éléments répartis en 15 groupes).
  • Aucun des deux objectifs n’est stabilisé. 
  • Le diamètre des filtres est le même (67 mm).
  • Sigma garde l’avantage de la compacité et c’est toujours le plus léger.
  • Le Tamron reprend l’avantage en proxy-macro puisqu’il offre un meilleur rapport de grossissement. 

Ils se distinguent également par leur construction. En effet, la rotation de la bague de zoom est inversée sur le Sigma : il faut tourner vers la gauche pour zoomer. Pour moi, c’est pas naturel et je préfère largement la rotation habituelle du Tamron (vers la droite pour zoomer). Aucun bouton switch AF/MF sur les deux objectifs, mais le Tamron a en plus un bouton personnalisable et une prise USB-C. 

Une meilleure personnalisation sur le Tamron 

Cette prise USB-C va vous permettre d’utiliser un nouveau logiciel qui vient de sortir : Tamron Lens Utility. À quoi ça sert ? À personnaliser ce bouton de A à Z. Vous avez par exemple la possibilité de changer la distance autofocus, de transformer la bague de mise au point en bague d’ouverture, changer le sens de rotation, décider si la mise au point est linéaire ou pas… Bref, tout un tas de personnalisation qui ne sont pas accessibles sur le Sigma. C’est vraiment une spécificité du nouveau Tamron grâce à sa prise USB-C. 

Comparatif des performances optiques Tamron 28-75mm f2.8 G2 vs Sigma 28-70 f2.8 DG DN

Le Tamron 28-75mm f2.8 G2 coûte 150 € de plus que le Sigma 28-70mm. Est-ce qu’il les mérite ? On décortique ça à travers leurs performances optiques.

Une résolution étonnante 

Voici quelques photos prises avec le Tamron G2 et le Sony A1 : 

En zoomant dans la photo, la résolution est impressionnante. Même sur un capteur de 50 mpx, c’est excellent ! En intérieur, pas besoin de trop monter dans les ISO. Avec sa focale de 75 mm, c’est aussi un objectif qui se prête très bien au portrait, avec un joli bokeh. 

Analyse du piqué sur les mires 

Maintenant, il est temps de le comparer au Sigma 28-70mm ! 

Bords de l’image

À 28 mm, les deux objectifs offrent une excellente prestation. Le piqué est excellent dès la pleine ouverture et vous ne gagnez rien à fermer d’un stop. En revanche, on voit nettement la différence entre ces deux objectifs : le Tamron est optiquement supérieur au Sigma, ça saute aux yeux. Il y a beaucoup plus de détails et de netteté sur l’image du Tamron. 

Le Sigma manque d’homogénéité alors que le Tamron offre des bords beaucoup plus nets. La différence est assez visible dès f2.8 et continue de se voir à f8. 

En fermant à 28mm, le Tamron est donc bien plus homogène que le Sigma. Au centre, il y a également plus de détails sur un capteur haute résolution. 

50mm f2.8 au centre de l’image

À 50mm, le Tamron est toujours légèrement supérieur au Sigma. Mais comme le Sigma est déjà très bon au centre, il faut vraiment zoomer à 100 % ou 200 % pour bien voir la différence. Là où ça se voit le mieux, c’est sur les bords de l’image. 

50mm f5.6

Testons maintenant à f5.6, la meilleure ouverture des objectifs. Au centre, il n’y a pas vraiment de différence, c’est surtout en termes d’homogénéité que l’écart se creuse. 

À 70 mm, le Tamron est un peu plus piqué le Sigma, mais il faut un œil de lynx pour voir la différence. Par contre, l’homogénéité est toujours meilleure sur le Tamron. 

En résumé : il n’y a pas une grosse différence de piqué entre les deux (au centre c’est presque similaire. C’est surtout au niveau de l’homogénéité qu’ils se distinguent. Le Tamron 28-75mm f2.8 G2 est donc devant le Sigma 28-70 mm ! 

Un meilleur rapport de grossissement sur le Tamron 

Sigma 28-70mm f2.8

Tamron 28-75mm f2.8 G2

Les images parlent d’elles-mêmes : la fleur est bien plus grande sur le Tamron que sur le Sigma. Si vous aimez faire de la proxy-macro, vous allez vous régaler avec ce Tamron 28-75 mm. 

Un bokeh plus doux sur le Sigma 28-70 mm  

Le bokeh du Tamron est légèrement plus nerveux que le bokeh du Sigma. Sur le Sigma, c’est plus doux et crémeux. Cette fois-ci, le point va au Sigma 28-70 mm ! 

Sur les billes de bokeh, on s’aperçoit qu’il y a quand même plus d’aberrations chromatiques sur le Sigma que sur le Tamron. Ce dernier est vraiment très clean, les billes sont bien rondes et ça ne bave pas. C’est le Tamron qui remporte ce round ! Comme quoi, tout n’est jamais noir ou blanc… 

Un autofocus similaire  

Les deux objectifs n’ont aucun problème d’autofocus, ils sont tous les deux parfaits. C’est impossible de les départager et de savoir lequel est meilleur que l’autre ! 

En vidéo, c’est la même chose : vous avez un super AF sur le Tamron et le Sigma. Pas de pompage, la cible est bien suivie (même si vous zoomez), l’AF est 100 % silencieux… Rien à dire ! 👏

Autre point positif à noter : il n’y a pas de focus-breathing et l’objectif est parfocal. On est bien sur des objectifs orientés haut de gamme avec une super construction. 

Tamron 28-75mm f2.8 G2 vs Sigma 28-70 f2.8 DG DN : qui a le plus de défauts optiques ? 

Vignettage 

On voit nettement que le Sigma a plus de vignettage que le Tamron, aussi bien à f/5.6 qu’à pleine ouverture. Le Tamron est beaucoup plus clean, +1 point en sa faveur ! 

Flare 

J’ai testé ces deux objectifs pendant un lever de soleil, et j’ai eu plus de flare sur le Sigma que sur le Tamron. Mais attention, c’est vraiment léger ! Il n’y avait que deux petites taches, rien d’affolant. 

Aberrations chromatiques 

Le Tamron n’est pas du tout sujet aux aberrations chromatiques, tandis qu’il arrive au Sigma d’en avoir un peu. Sigma fait plus confiance aux logiciels pour enlever les aberrations, alors que le Tamron a cette volonté de ne pas en avoir du tout dans le JPEG. Pour ma part, ce n’est pas quelque chose qui compte énormément et qui va changer la donne. 

Sur une scène difficile à gérer pour les objectifs (en contre-jour, dans des feuillages), il y a des aberrations un peu partout sur les deux objectifs. En revanche, on voit que c’est un peu plus propre sur le Tamron. 

Distorsion 

La distorsion est similaire, on voit peut-être qu’il y en a un peu moins sur le Tamron, mais ça ne fait pas une grosse différence ! Si vous cherchez ce qui les sépare, ça ne sera pas la distorsion. 

Soleil en étoile 

Les deux objectifs offrent un soleil en étoile similaire, avec de belles branches et un beau rendu ! 

Résumé du comparatif Tamron 28-75mm f2.8 G2 vs Sigma 28-70 f2.8 DG DN 

Tamron est revenu dans la danse ! Meilleure résolution, meilleure homogénéité… On est vraiment sur un équivalent d’un 24-70 mm f2.8. Alors, est-ce qu’il vaut les 150 € de plus que le Sigma ? Pour moi, c’est un grand oui ! 🔥

Il risque même de devenir l’un des objectifs pour Sony les plus vendus en 2022. D’autant plus qu’il a ce fameux port USB-C qui vous permet de configurer la bague de mise au point ou le comportement du bouton personnalisé, chose que vous ne pouvez pas faire sur le Sigma. 

Malgré tout, ça va être très difficile de choisir et de vous dire lequel prendre ! Le Sigma 28-70 f2.8 reste parfaitement dans le coup et n’est pas discrédité : plus compact, plus léger, bokeh plus doux, 150 € d’économies… Il est juste un peu moins qualitatif d’un point de vue optique, mais seuls ceux qui zooment à 100 % vont s’en rendre compte.  

Il y a un vrai match entre ces deux objectifs : 

  • Tamron 28-75 mm f2.8 VXD G2 : pour ceux qui possèdent un capteur haute résolution et qui veulent du haut de gamme avec la meilleure qualité. 
  • Sigma 28-70 mm f2.8 : pour les budgets plus serrés qui veulent privilégier la compacité sans faire l’impasse sur la qualité. 

À vous de choisir ! Dites-moi en commentaire qui remporte le match selon vous. 

Et si vous craquez pour l’un des deux, vous pouvez soutenir mon travail en les achetant sur la boutique IPLN avec mon code créateur « Damien ». Un grand merci !