nouveau guide : "La vérité sur les belles photos" (gratuit)

Test Samyang 135mm f1.8 AF : meilleur objectif portrait pour Sony ?

Table des matières

Samyang, c’est une marque moyen de gamme aux résultats variés : parfois leurs objectifs sont excellents, et parfois ils sont moins parfaits. Mais l’avantage, c’est que le prix est toujours au rendez-vous ! Cette fois, ils débarquent avec un 135 mm f1.8 plus que prometteur… Est-ce qu’il peut vraiment être meilleur que le Sony 135mm f1.8 GM (alors qu’il coûte beaucoup moins cher) ? Quelles sont ses performances en condition réelle ? Piqué, ergonomie, autofocus, défauts optiques, mode vidéo… Je vous dis tout dans ce test du Samyang 135mm f1.8 AF. 

Les caractéristiques du Samyang 135 mm f1.8 AF 

Fiche technique

  • Type de monture : Sony FE
  • Dimensions : 129,6 x 93,4 mm (diamètre x longueur)
  • Poids : 772 g 
  • Ouverture maximale : f/1.8
  • Ouverture minimale : f/22
  • Construction optique : 13 éléments répartis en 11 groupes
  • Diaphragme : 11 lamelles 
  • Rapport de reproduction : 0,243 x 
  • Distance de mise au point minimale : 0,69 m 
  • Diamètre du filtre : 82 mm 
  • Tropicalisation : oui
  • Stabilisation : non
  • Pare-soleil : inclus
  • Prix : 949 €

Ergonomie 

Concernant la conception, ce Samyang a tout d’un objectif premium. On retrouve notamment : 

  • un pare-soleil en plastique ; 
  • un revêtement caoutchouc pour absorber les chocs (un détail qui se trouve habituellement uniquement sur les produits GM de chez Sony) ; 
  • un revêtement en nid d’abeilles ;
  • un liseré sur la bague de mise au point. 

 En plus, il y a tous les boutons qu’il faut : 

  • plage de distance, 
  • bouton M1-M2 programmable (distance de mise au point, position infinie, ou AF/MF), 
  • bouton personnalisable. 

Rien à signaler, c’est un superbe objectif ! 

Quelles différences avec le Sony FE 135 mm f1.8 ?

On dirait presque deux clones, aussi bien physiquement que dans leurs fiches techniques ! Les seules différences, c’est que le Sony coûte 1 900 € contre 949 € pour le Samyang, et qu’il est plus lourd. Quand vous les prenez en main, la différence de 200 g se ressent vraiment ! 

Reste à savoir si les performances suivent… 

Test des performances optiques du Samyang 135 mm f1.8

Au départ, j’étais assez dubitatif. Comment un objectif qui coûte 1 000 € moins cher peut égaler le Sony GM ? Et pourtant, les résultats sont étonnants… 

Piqué 

Sur la mire 

Impossible de les distinguer, aucun n’est supérieur à l’autre. Et même en regardant dans les détails avec un zoom à 500 %, le Samyang s’en sort très bien. Que ce soit au centre ou sur les côtés, le piqué à pleine ouverture est quasiment identique. Plutôt surprenant d’avoir un Samyang qui arrive à tenir tête au Sony GM ! 

Sur le terrain 

Comme les mires ne reflètent pas toujours la réalité, j’ai voulu vérifier tout ça sur le terrain. 

Première chose que j’ai remarquée, c’est que le Samyang perturbe plus facilement la balance des blancs. Elle a tendance à être un peu plus chaude, c’est quelque chose qu’il faudra ensuite corriger en post-traitement. Mais une fois que c’est corrigé, le piqué et le niveau de détails sont identiques ! C’est bluffant. 

Défauts optiques 

Aberrations chromatiques 

Autre résultat étonnant : j’ai obtenu plus de défauts optiques sur le Sony. Les aberrations chromatiques roses et vertes sont beaucoup moins présentes sur le Samyang 135mm f1.8. 

Flare

Sur cette photo qui était gâchée par du flare, j’ai trouvé que le Samyang perdait moins de contraste face à des lumières difficiles. J’avais fait exprès de mettre le soleil sur le côté, et surprise ! C’est finalement le Sony 135 mm f1.8 GM qui se perturbe plus facilement que le Samyang 135 mm f1.8. 

Même problème de flare sur un autre sujet
Présence de flare en vidéo

Sur ces photos, on voit clairement qu’un voile avec un color cast apparaît sur le Sony GM, alors que le Samyang est absolument impeccable. 

Face aux défauts optiques, il y a tout qui indique que le Samyang est mieux construit que le Sony ! 

Bokeh

Le bokeh est similaire, c’est très difficile de les départager. Je trouve que le bokeh du Samyang est un peu moins nerveux et plus doux que le Sony. Encore un point fort pour le Samyang 135mm f1.8 ! 

Rendu de la peau et colorimétrie 

Avec le Sony, le rendu des tons de peaux est plus réussi : il est moins contrasté et il fait moins ressortir les imperfections. Le rendu des couleurs du Sony est également plus équilibré et plus joli. Sur le Samyang 135 mm f1.8, on peut parfois trouver des petites dérives de magenta. 

Autofocus

Photo

J’ai testé l’autofocus avec le Sony A1 et je n’ai eu aucun problème ! C’est presque un 100 % de réussite, y compris sur des scènes difficiles. Aucune photo loupée, c’est une réussite. 

En rafale, le Sony est capable de tenir 30 i/s, alors que le Samyang tourne plutôt à 8 ou 10 i/s. C’est plus long, mais c’est parfaitement acceptable si vous n’avez pas de Sony A9 ou de Sony A1

Sur le Samyang, j’ai trouvé qu’il y avait un peu plus de déchets (environ 15 %), avec parfois quelques petites imprécisions. En utilisation sportive, il m’est arrivé d’avoir des loupés alors que le Sony suivait très bien. J’ai même eu le problème sur un sujet 100 % fixe qui ne bougeait pas d’un poil, avec quelques pompages de l’AF. 

Rassurez-vous, c’est absolument pas gênant dans la plupart des utilisations ! Un taux de 85 voire 90 % de réussite, c’est suffisant. Il faut simplement savoir que c’est un peu moins bon que les résultats du Sony (encore heureux pour un objectif qui coûte 1 000 € de plus ????). 

Vidéo

J’ai effectué les mêmes tests en vidéo, et pour le coup, je n’ai eu aucun pompage sur les deux objectifs. Pourtant, c’est un challenge de filmer quelqu’un qui court à 135 mm f1.8 ! 

Finalement, il n’y a qu’en photo où j’ai eu quelques hésitations sur le Samyang. En vidéo, impossible de les départager. 

Rendu vidéo 

Au niveau de la qualité vidéo, sachez qu’on a toujours ce rendu un peu plus chaud sur le Samyang. Pour moi, le rendu des couleurs est légèrement mieux sur le Sony.

Par contre, le Samyang 135mm f1.8 AF ne souffre quasiment pas de focus-breathing, alors que c’est énormissime sur le Sony 135mm GM.  

En bref, le Samyang était presque toujours supérieur au Sony (sauf au niveau du rendu de la peau, des couleurs et de la balance des blancs). Il tient bien la route face au GM, et fait presque un chouïa mieux ! 

Récap’ du test : mon avis sur le Samyang 135 mm f1.8 AF 

Wow… Une grande claque cet objectif ! ???? C’est étonnant qu’il arrive à défier le fabuleux Sony 135mm GM, et dans bien des domaines. Il n’y a vraiment qu’en termes de colorimétrie ou d’autofocus qu’on peut voir une différence. Pour le reste, c’est bluffant ! 

Et puis surtout, n’oubliez pas qu’il vaut 949 €, soit 1 000 € de moins que le Sony GM. En anglais, c’est ce qu’on appelle un no-brainer ! Pas besoin de réfléchir, il faut foncer. Ce Samyang 135 mm f1.8 est absolument dingue, je ne peux que vous le conseiller. 

Alors il vous tente ? 

Pour rappel : vous pouvez soutenir mon travail en achetant cet objectif sur la boutique IPLN (le lien juste ici). Un grand merci à vous ! 

En attendant, retrouvez-moi sur : 

  • ???? Instagram pour suivre les coulisses de mes tests. 
  • ???? Sony Entraide, le groupe Facebook des fans de Sony. 
  • ✉️ Infos-damien pour ne pas rater mes formations et vous abonner à la newsletter. 

Le guide Sony

livre Sony

À propos

Damien BERNAL

Je m’appelle Damien BERNAL et j’ai créé ce blog pour partager ma passion avec vous.  Sony avec sa gamme Alpha a créé un univers très riche et nous allons l’explorer ensemble. Les articles sont la pour répondre à vos questions.

Catégories

Partager
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Tout (ou presque) ce que vous avez toujours voulu savoir sur les appareils et les objectifs Sony. 

Catégories populaires
Damien Bernal © - Tous droits réservés