Vous ne savez pas à quoi correspond le S&Q sur la molette de votre hybride Sony ? Faut-il l’utiliser ? Dans quelles situations ? Je vous explique à quoi sert le mode S&Q !

Le tuto du mode S&Q en vidéo

Mode S & Q chez Sony : qu’est-ce que c’est ? 

Le mode S&Q (Slow and Quick) est disponible sur tous les boîtiers Sony. Je vous montre ici un exemple sur le A7III, mais c’est exactement la même chose sur le A7R III, le A7R IV, ou le A9. Ce mode permet tout simplement de faire des vidéos en ralenti ou en accéléré en un rien de temps puisqu’il suffit de régler la molette sur S&Q. 

Si vous voulez configurer ce mode, il faut aller dans les menus : caméra 2, page 1/9, puis « réel. ralenti + acc. ». Une fois que vous y êtes, deux choix s’offrent à vous : 

  • Le réglage d’enregistrement qui correspond au format de sortie de votre vidéo (50p ou 25p en mode PAL, et 24p, 30p ou 60p en NTSC) 
  • La vitesse de défilement pour déterminer le nombre d’images par seconde (100 fps pour un ralenti 4x, ou 1 fps pour un accéléré 25x)

En choisissant la vitesse, vous ne pouvez pas vous tromper. Le résultat va s’afficher juste en bas, en vous précisant la configuration obtenue. Par exemple, avec du 100 fps et 25p en format de sortie, voici ce qu’on obtient : 

XAVC S HD
16 Mbps
Ralenti 4x

La dernière configuration possible, c’est le mode PASM (automatique, priorité à l’ouverture, à la vitesse, ou mode manuel). Le plus souvent, c’est le mode M qui est utilisé en S&Q. Mais comme toujours chez Sony, il n’est pas au même endroit. Vous le retrouverez ici : 

Et voilà, votre mode S&Q est paramétré, il ne vous reste plus qu’à appuyer sur le bouton d’enregistrement pour lancer votre séquence accélérée ou ralentie. 

Les inconvénients du mode S&Q 

Ce mode a beau être très rapide et pratique à utiliser, il a tout de même deux défauts majeurs : l’absence de son, et un BitRate très bas. 

Vous l’avez peut-être remarqué, mais lorsque vous lancez votre séquence avec le mode S&Q, un micro va apparaître sur votre écran. Cela veut tout simplement dire que vous n’aurez pas de son sur les vidéos en accélérée ou en ralenti. Ce n’est pas toujours un problème, mais il vaut mieux le savoir ! 

Pour le BitRate, sachez que c’est ce qui correspond au taux de compression de la vidéo, et donc à sa qualité. Sur un ralenti en 100 fps, le BitRate est seulement à 16 Mbps. C’est extrêmement lent, surtout face à des vidéos qui sont à 50 ou 100 Mpbs minimum, voire même 400 Mbps sur le dernier Fujifilm X-T4. Sur certaines scènes, un BitRate très bas pourra convenir. Par contre, si vous souhaitez filmer des feuilles, de l’eau ou du feu par exemple, la différence de qualité sera flagrante. 

Les alternatives au menu S&Q Sony 

Pour éviter ce problème, il existe deux alternatives qui permettent d’avoir du son et un BitRate plus élevé. 

1 – Les réglages d’enregistrement 

Si vous voulez faire du 100 i/s avec un BitRate de 100 Mbps, tout en enregistrant du son, vous pouvez ! Il faudra juste éviter de passer par le mode S&Q. Pour cela, rendez-vous dans le menu caméra 2, film 1, puis réglages d’enregistrement. Vous pouvez ensuite choisir librement votre vitesse et votre format de sortie. 

2 – L’intervallomètre 

Enfin, vous pouvez également utiliser l’intervallomètre proposé par Sony. Vous le retrouverez ici : 

En allant dans « fnct pdv intervall. » (fonction de prise de vue intervalle), vous choisissez la vitesse dont vous avez besoin : 1 i/s pour une vidéo en accéléré, ou 1 i/m pour un ralenti. 

Voilà, vous savez tout sur le mode S&Q ! Vous l’avez compris, il n’est pas souvent utilisé à cause du BitRate assez faible et de l’absence de son. Malgré tout, il est très pratique et ne demande pas de post-traitement. Il offre en plus une prévisualisation en direct de votre ralenti ou de votre accéléré. À vous de voir ce que vous préférez utiliser en fonction de vos besoins ! 

D’autres questions sur ce mode ? Je vous réponds en commentaire ! En attendant, n’hésitez pas à vous inscrire ici pour être prévenu à l’arrivée de la masterclass Sony.