Si vous recherchez un objectif macro haut de gamme avec autofocus chez Sony, vous avez deux possibilités : le Sigma 105mm f2.8 DG DN MACRO et le Sony 90mm F2.8 OSS MACRO. Comment les différencier ? Quels sont les avantages et les faiblesses de chacun ? Lequel je vous recommande ? Je vous dis tout dans ce comparatif !

Sigma 105mm f2.8 DG DN vs Sony 90mm f2.8 G OSS : le comparatif en vidéo

 

Sigma 105mm 2.8 vs Sony 90mm 2.8 : quelles différences ? 

Dans ce duel, ce sont deux objectifs assez semblables qui s’affrontent. Leurs différences en termes de caractéristiques générales sont minimes : 

  • Le Sigma est un peu plus long et plus lourd (715 grammes) alors que le Sony pèse seulement 602 grammes. 
  • La distance de mise au point du Sony est de 28 cm, celle du Sigma de 29,5 cm. 
  • La focale n’est pas la même, et vous allez voir que ça change la donne une fois sur le terrain. 
  • Le Sigma est vendu beaucoup moins cher (749 €) alors que le Sony est proposé à 1 099 €. 

Comparatif Sigma 105mm 2.8 vs Sony 90mm 2.8

Une construction pas tout à fait similaire 

Les avantages du Sony FE 90mm F2 MACRO

La bague de mise au point du FE 90mm dispose d’un cran qui permet de passer en mise au point manuelle très rapidement, sans avoir besoin de changer la position de vos doigts. Comme il s’agit d’une mise au point électronique, la bague comporte également un indicateur avec le rapport de reproduction inscrit juste au-dessus. Ce principe se rapproche beaucoup d’une mise au point mécanique, donc c’est plutôt sympa pour pouvoir préparer son appareil photo. Un point en plus pour le Sony ! 

Un autre avantage de ce Sony par rapport au Sigma : il est stabilisé. Pour autant, de nombreux tests s’accordent pour dire que la stabilisation est un peu faible. En testant sur le terrain, je n’ai pas vu beaucoup de différences entre la version stabilisée du Sony et la version non stabilisée du Sigma. Mais il est tout de même important de saluer la prestation de Sony qui propose un objectif stabilisé qui reste plus petit et plus léger que son concurrent. 

Les avantages du Sigma 105mm F2.8 MACRO

La bague de mise au point du Sigma 105mm f2.8 est mieux calibrée que celle du Sony. Alors certes, elle se tourne à l’infini et sans aucune indication (il faut simplement se fier à la petite réglette qui apparaît sur l’appareil photo), mais elle a l’avantage d’être plus précise. Quant à sa bague d’ouverture, elle peut être crantée ou clickless, c’est au choix ! 

Le principal point fort du Sigma, ça reste sa plage focale de 105mm. C’est bien plus pratique en macro, notamment pour éviter de trop vous rapprocher du sujet (et donc de faire fuir les insectes). En portrait, vous aurez également un plus joli bokeh. La différence de focale a beau être minime, le rendu final n’a rien à voir entre le 90mm et le 105mm. 

L’arrière-plan est plus chargé sur le Sony FE 90mm f2.8.

Quel objectif a le meilleur piqué parmi le Sigma 105mm F2.8 et le Sony FE 90mm F2.8 ? 

En zoomant, on s’aperçoit que le piqué du Sigma est supérieur à celui du Sony. C’est tout simplement bluffant ! 

Sigma à gauche et Sony à droite.

Quelle que soit la focale, c’est toujours le Sigma qui a plus de résolution que le Sony, excepté sur les bords où le FE 90mm f2 garde l’avantage. 

Sigma à gauche et Sony à droite à F8

À f8, la qualité du piqué au centre est quasiment semblable, j’ai du mal à trouver un vainqueur. Sur les côtés de l’image, c’est toujours le Sony qui est légèrement meilleur. Mais si vous faites de la macro à f16 pour maximiser la profondeur de champ, sachez que c’est le Sigma qui offre un meilleur piqué au centre et qui gère mieux la diffraction sur les côtés. 

Encore un autre exemple assez parlant, voire beaucoup plus que sur la photo de mire. Inutile de préciser que la balance des blancs est bien évidemment la même sur les deux photos. Les différences de couleur sont donc liées uniquement à l’objectif ! Une fois de plus, c’est le Sigma qui a plus de contraste et de piqué, aussi bien à f2.8 qu’à f8. Il réussit ainsi à remplir les 61 Mpx du A7R IV, alors même que le Sony FE 90mm a plus de mal. 

Un bokeh et un autofocus comparables sur les deux objectifs 

Le bokeh ne permet pas de distinguer le Sigma 105mm Macro et le Sony 90mm Macro. Les couleurs sont légèrement plus saturées sur le Sigma, mais la qualité est la même. Sur ce point-là, c’est surtout vos goûts personnels qui vont rentrer en jeu. Si vous préférez un bokeh plus doux, c’est certainement vers le Sony qu’il faudra vous tourner. Mais si vous aimez les bokehs saturés, le Sigma 105mm vous conviendra mieux. 

Difficile aussi de les départager concernant l’autofocus. Sur une séquence vidéo avec mon fils qui marche vers moi, le Sony FE 90mm n’a montré aucun pompage. Le Sigma a eu tendance à hésiter un peu plus, mais c’est très minime. En revanche, la différence de focale est bien visible ! 

Des défauts optiques identiques 

Mis à part le focus briefing, ces deux objectifs ont très peu de défauts optiques. Le Sigma 105mm a simplement un peu plus de vignettage que le Sony. 

La seule chose qui les handicape tous les deux, c’est finalement le focus briefing (l’impression de zoomer en faisant la mise au point en vidéo). Si vous faites beaucoup de vidéo, c’est un peu gênant. Mais pour les personnes qui utilisent le mode vidéo occasionnellement, ça conviendra parfaitement !

Le bilan du comparatif Sigma 105mm 2.8 vs Sony 90mm 2.8

Aucune hésitation possible, c’est le Sigma qui remporte le duel ! Avec une telle différence de prix, c’est difficile de vous conseiller le Sony FE 90mm. En effet, le Sigma fait quasiment mieux, alors même qu’il coûte beaucoup moins cher. Le Sony a quelques avantages en plus (notamment sa construction et son poids), mais ça ne vaut pas forcément le coup de payer plus cher. En dégommant un par un tous les objectifs Sony, la nouvelle gamme d’objectifs Sigma commence à faire mal à la ligne Sony ! 

Alors, que pensez-vous de ce duel entre Sigma et Sony ?