Tamron vient enfin de sortir son nouvel objectif qui avait tant de bruit au moment de son annonce. La promesse du constructeur ? Proposer le plus petit et le plus léger téléobjectif en monture plein format Sony. Sur un 70-300 mm, c’est toujours difficile de concilier compacité et qualité optique. Le défi est-il relevé ? La réponse dans ce test du Tamron 70-300 f4.5-6.3 !

Le test du Tamron 70-300 f4.5-6.3 en vidéo

 

Présentation du Tamron 70-300 mm

Le petit dernier de chez Tamron est un objectif construit en monture native Sony. Il s’adaptera donc parfaitement à tous vos hybrides Sony. Que ce soit la technologie d’autofocus ou la détection des yeux et des visages, tout est nativement supporté.

Sa construction

Comme sur tous les objectifs Tamron, tout est fait pour optimiser le poids. La construction est donc entièrement en plastique et sans aucun bouton. Mais rassurez-vous, c’est un plastique haut de gamme qui vieillit très bien. Et quand on prend le 70-300 en main, on comprend que ça en vaut la peine : il pèse seulement 545 g, un record pour un téléobjectif !

Ses caractéristiques

  • Type de monture : Sony E
  • Dimensions : 148 mm x 77 mm
  • Poids : 545 g
  • Ouverture maximale : f/4,5-6,3
  • Ouverture minimum : f/22-32
  • Rapport de reproduction : 0,5 x
  • Distance de mise au point minimale : 0,8 m à 70 mm et 1,5 m à 300 mm
  • Diamètre du filtre : 67 mm
  • Tropicalisation : oui, présence de 6 joints d’étanchéité
  • Stabilisation : non
  • Pare-soleil : inclus

Une belle qualité optique

Le piqué

La plupart des photos ont été prises avec le Sony A7R IV et son capteur de 61 Mpx. Avec un objectif aussi polyvalent que le 70-300, j’étais très étonné d’obtenir cette qualité. Je vous laisse juger !

ISO 200

ISO 3200 sur le Sony A7III

Grâce à sa plage focale très étendue, vous allez pouvoir faire à la fois du paysage, du portrait ou des gros plans sur des sujets éloignés. L’avantage, c’est que vous conservez un piqué qualitatif !

Le piqué change-t-il selon l’ouverture ?

À 70 mm, le piqué est très bon dès la pleine ouverture. Il s’améliore à f5.6, mais vous ne verrez pas la différence tellement elle est minime. Il n’y a qu’à f16 que la qualité diminue nettement.

À 150 mm, le résultat reste correct. À f5.6, il faut fermer d’un stop pour avoir un gain de piqué. Si vous êtes à f8 ou f11, la qualité est excellente.

À 300 mm, je vous conseille de fermer d’un stop pour avoir un bon piqué à f8 (surtout avec le A7R IV). À f16, le piqué n’est pas terrible.

Le bokeh

Ce Tamron offre un bokeh très doux, avec de jolis tons pastel. Comme on est sur de plein format, on arrive à avoir un beau bokeh même en étant à 300 mm à f/6.3. C’est parfait pour bien mettre en valeur votre sujet !

L’autofocus

Que ce soit en photo ou en vidéo, le système AF fonctionne parfaitement. Passer de l’avant-plan à l’arrière-plan se fait de manière très fluide. J’ai testé sa réactivité sur plusieurs scènes, et il a toujours bien réagi avec des flamands roses qui décollent ou ma chienne qui court vers moi. Et pourtant, ces scènes ne sont pas faciles pour tous les objectifs !

Bien évidemment, ce n’est pas un autofocus irréprochable. Si vous voulez faire des photos d’Usain Bolt, vous risquez d’être limités ! Mais pour la majorité des sujets du quotidien, les performances de l’AF sont tout à fait honorables.

Le mode vidéo sur le Tamron 70-300

Rien à signaler si vous faites de la vidéo, tout fonctionne bien ! L’objectif n’est pas stabilisé, mais la stabilisation de votre boîtier fait parfaitement l’affaire. La mise au point n’hésite pas et il n’y a aucun pompage.

Peu de défauts optiques

Cet objectif produit un peu de distorsion, mais elle est très bien corrigée par le boîtier. Même chose pour les aberrations chromatiques qui sont bien gérées. Et pour le flare, vous n’allez pas être embêté puisque c’est très rare d’en avoir sur des téléobjectifs. En plus, un gros pare-soleil est fourni.

6 choses à retenir sur le test du Tamron 70-300 f4.5-6.3

Tamron a signé une très belle copie qui va plaire à beaucoup d’entre vous. Voici les points importants à retenir :

  1. Le Tamron 70-300 mm est un objectif polyvalent qui sera parfait pour les randonnées ;
  2. C’est le téléobjectif le plus léger sur du plein format ;
  3. Il est capable de vous offrir de belles photos, même sur un capteur de 61 Mpx ;
  4. Le bokeh est doux ;
  5. Ses performances AF sont équilibrées et conviennent pour toutes les scènes du quotidien ;
  6. Il se complète très bien avec les autres objectifs de la gamme Tamron, notamment le 28-75 mm f2.8 ou le 17-28 mm.

Alors, il vous tente ce téléobjectif ?