Peu de temps après la sortie du A7S III, Sony présente le nouveau FX3. Les ressemblances avec le A7S3 sont si évidentes que vous vous demandez certainement ce qu’ils ont de différent. Je vous explique tout dans ce comparatif Sony FX3 vs A7S III. 

 

Les ressemblances entre le FX3 et le A7S III

Ces deux boîtiers possèdent exactement la même technologie : 

  • capteur 
  • batterie 
  • ports SD 
  • modes de film 4K 
  • menus 
  • montée en ISO et dynamique 

Tout est identique ! Finalement, c’est juste le corps du boîtier qui change. 

Des différences d’ergonomie 

Le viseur 

Sur le FX3, le fameux viseur de 9 Mpx qui fait un peu la particularité du A7SIII a disparu. Sony doit estimer que le viseur est rarement utilisé sur des caméras professionnelles (on tourne plutôt avec l’écran ou un moniteur externe). 

L’écran 

Comme sur le A7SIII, l’écran est incliné mais il intègre cette fois-ci une ventilation. Pourquoi avoir fait ce choix alors qu’il n’y a presque aucun problème de surchauffe sur le A7SIII ? Tout simplement pour aller encore plus loin. Avec le A7SIII, il fallait parfois ouvrir l’écran dès qu’il faisait trop chaud pour que la chaleur puisse se dissiper facilement. Mais désormais, le ventilateur intégré va permettre d’avoir encore moins ce souci de surchauffe. 

Les possibilités d’accessoirisation du boîtier 

Pour ajouter des accessoires sur le A7SIII, il faut utiliser une cage en métal avec des pas de vis sur lesquels viennent se fixer un micro, un écran externe ou tout autre accessoire qui pourrait vous être utile. 

Mais sur le FX3, Sony a intégré de multiples pas de vis directement sur le boîtier. De plus, une poignée est vendue avec l’appareil. Celle-ci permet une meilleure prise en main afin de filmer plus facilement des plans de type cinématographiques. 

Cette poignée se paye en plus le luxe de vous proposer deux modules XLR pour vous permettre de brancher des micros de qualité professionnelle (le tout sans câble puisque tout passe par l’interface intégrée directement dans la prise flash). 

La construction 

Au niveau de la construction, il y a plusieurs différences : 

  • La poignée de grip du FX3 est plus prononcée ; 
  • Le boîtier du FX3 n’épouse pas la forme des Sony Alpha typiques, il est gris avec plusieurs LED ; 
  • Le label des boutons n’est pas le même ; 
  • Les fonctions vidéos sont intégrées directement sur le boîtier ; 
  • Le joystick est placé sur le dessus de l’appareil. 

Avec tout cet environnement, on voit immédiatement qu’on est bien sur une caméra de cinéma. Ces deux appareils n’ont pas la même vocation : le A7SIII est un appareil photo qui filme, alors que le FX3 est un boîtier dédié uniquement à la vidéo. 

Les autres différences à prendre en compte 

Pour aller encore plus loin, voici d’autres petits éléments qui distinguent ces deux boîtiers Sony : 

  • Le Cinetone est présent sur la caméra FX3, mais il ne devrait pas tarder à arriver sur le A7SIII. 
  • Le FX3 pèse environ 1 kg de plus à cause de la poignée, mais le poids final du A7SIII avec tous ces accessoires doit être quasiment identique (si ce n’est plus lourd). 
  • Le A7SIII est vendu à 4 199 € contre 4 699 € pour le FX3. Ces 500 € supplémentaires sont d’ailleurs assez difficiles à justifier tant les deux boîtiers ont exactement les mêmes performances.

Ce qu’il manque au Sony FX3 et au A7S III

Comme aucun appareil n’est parfait, il leur manque tout de même quelques caractéristiques : 

  • Pas de ND intégré 
  • Le shutter angle 
  • Les ports SDI ou le port qui permet de synchroniser les times codes 
  • L’EVF 
  • Pas de fonction de Noise Reduction Control

Ce FX3 n’intègre pas toutes les fonctions des plus grosses caméras, mais c’est logique. On est finalement sur un A7S III qui a été transformé en boîtier 100 % dédié à la vidéo.

Alors, qu’en pensez-vous ? Est-ce que la différence de 500 € vous parait justifiée ?