Pour faire du portrait sur un hybride plein format, il existe plusieurs optiques de référence : le Sony FE 50 mm f1.2 GM, le Canon RF 50 mm f1.2 L ou le FE 135 mm 1.8 GM. Tout le savoir-faire de ces constructeurs réside dans ces objectifs-là. Il est maintenant temps de savoir qui est le meilleur et s’il y en a vraiment un qui surpasse l’autre. 

Le comparatif des Sony 50 mm en vidéo

Qui a la meilleure qualité d’image ? 

Histoire de vous y retrouver, voici le code couleur : 

  • Vert pour le Sony 50mm f1.2
  • Rouge pour le Canon 50mm f1.2 
  • Violet pour le Sony 55mm f1.8
  • Jaune pour le Sony 135mm f1.8 

Le but de ce comparatif, c’est d’analyser la qualité du piqué, du bokeh et la compression des plans.

La colorimétrie 

Vous êtes nombreux à vous demander si les couleurs Sony ont enfin réussi à égaler les couleurs Canon. C’est un grand oui ! Sony a énormément progressé au niveau de la colorimétrie. Les tons de peaux sont aussi contrastés et saturés que sur le Canon. Impossible de distinguer les deux ! La seule différence, c’est qu’il y a un peu plus de teintes rouges chez Canon (c’est le cas depuis le EOS R5 et EOS R6). 

Le piqué 

En zoomant à 200 %, on se rend compte que le Sony 50mm f1.2 semble légèrement meilleur à pleine ouverture. Pour beaucoup d’entre vous, cette différence n’a aucune importance tellement elle est peu visible. Toutefois, le meilleur piqué, ça reste celui du 135mm f1.8. Quant au 55mm f1.8, il est en retrait par rapport aux autres. 

Et l’homogénéité ? Le Sony est toujours un poil devant à f1.2, mais ils sont presque équivalents. Les bords du Canon sont déjà dans l’ombre à cause du vignettage assez prononcé. 

Le bokeh

 

Encore une fois, il n’y a pas de grosses différences entre Canon et Sony. En revanche, c’est l’arrière-plan qui n’est pas du tout le même ! Avec une focale de 135 mm, l’arrière-plan semble étiré (les plantes ont l’air énormes, le sujet rapetisse, etc.). À vous de voir si cet effet vous dérange ou non. 

Pour les billes de bokeh, c’est le Sony qui est devant. Ses billes sont plus rondes et il y a moins d’onion-ring. Sur les côtés, le résultat est similaire entre les deux objectifs. 

Les défauts optiques 

Le focus-breathing est identique sur le Canon et le Sony. Il n’y a qu’au niveau du vignettage que la différence se creuse. Avec le Canon RF 50mm f1.2, c’est assez extrême. Le Sony offre quant à lui très peu de vignettage par rapport au Canon. 

Bilan du comparatif : savoir choisir entre un 50 mm ou un 135 mm

Si vous hésitez entre un Sony 50mm f1.2 ou un 135mm f1.8, ne vous prenez pas la tête pendant des heures avec la qualité d’image. C’est quasiment la même sur les deux objectifs ! Ce qui fait la différence, c’est la compression des plans. 

Peu importe ce que vous choisissez, sachez que Sony a fait une petite merveille avec ce 50mm f1.2. En plus, cet objectif se paye le luxe d’être plus léger que le Canon et ses performances optiques sont presque meilleures : piqué supérieur à pleine ouverture, bokeh plus doux, autofocus plus réactif, moins de vignettage… Difficile de regretter votre achat si vous achetez un 50mm pour du portrait ! 

Pour soutenir mon travail, n’hésitez pas à passer par ces liens affiliés sur Digit-Photo ou chez Amazon. 

Et vous, quelle est votre focale préférée entre 50 et 135 mm ?